Centre de Gestion du Mental
CGM
 

Savoir, savoir-faire, savoir-être

Les statistiques en matière d'échec scolaire

Les statistiques en matière d'échec scolaire en Belgique sont affligeantes.

 

Le redoublement s'opère le plus fréquemment en primaire ainsi qu’en 1ère et 2ème secondaire. Cependant, dans l'enseignement secondaire près d'un élève sur deux échoue.   

 

Un élève qui est confronté au redoublement à l'école fondamentale s’en remet rarement indemne. De plus, il est constaté que dans la majorité des cas il ne travaillera pas mieux par la suite.


Souvent, l’échec appelle l’échec. Un élève qui redoublera plusieurs fois aura plus de risques d'enclencher une phobie scolaire et d’être en décrochage. Phobie et décrochage scolaires sont de réelles problématiques.

 

Les parents, face à l'échec scolaire de leurs enfants, se sentent bien souvent démunis. Ils se voient alors obligés de chercher des solutions extérieures à l'école. Certains parents feront suivre des cours particuliers à leurs enfants, d'autres tenteront, bon gré mal gré, d'aider leurs enfants eux-mêmes avec leurs moyens et leur méthode personnelle d'apprentissage.

 

Cette bonne volonté parentale est malheureusement souvent vouée, elle aussi, à l'échec.  

 

Pourquoi? La réponse à cette question est essentielle. Chaque apprenant a son propre mécanisme d'apprentissage et donc ses propres processus mentaux. Il est important de les respecter et de ne pas vouloir en imposer d'autres. 

 

Les élèves / étudiants n'ont bien souvent que peu de méthode de travail voire même aucune. De plus, il apparaît que le système éducatif et pédagogique en place ne leur permet pas d'acquérir les outils nécessaires pour bien utiliser leur potentiel intellectuel et le développer; classes surchargées, manque de moyens humains...


La bonne nouvelle, il n'y a pas de fatalité face à l'échec scolaire!


La gestion mentale est une approche descriptive des processus mentaux grâce à laquelle apprendre à mieux apprendre devient possible.


Tout jeune pourra et saura comment réussir dans son parcours scolaire.


La gestion mentale est une "méthode pédagogique" qui a fait ses preuves depuis plusieurs années.   

 

En séance de coaching gestion mentale, allier les outils de la PNL dans une approche systémique de l'apprenant donne des résultats assez spectaculaires.   

 

Le dialogue pédagogique est crucial, il permet tout d'abord de bien identifier les propres mécanismes mentaux et cognitifs de l'apprenant, mais également de bien définir le projet mental d'apprentissage qui est le point déterminant pour toute activité mentale. Le projet est le sens que l'on donne à une activité pour qu'elle fonctionne réellement. Aider un élève, un étudiant à établir son projet, c'est l'aider à construire son autonomie.   

  

Apprendre à mieux apprendre pour une meilleure réussite, tel est le but de la gestion mentale.